Familles d'oiseaux

Vierge de la forêt dans la mythologie grecque

Pin
Send
Share
Send
Send


Dryades - belles nymphes de la forêt, esprits des arbres. La première mention de charmantes jeunes filles des arbres est venue des mythes grecs, où les dryades agissent comme de petites divinités ou des nymphes issues d'une union. Zeus le tonnerre et les arbres.

Du grec dryade traduit par chêne, et bien que ce nom collait à toutes les nymphes de la forêt, il y avait aussi les soi-disant mélias et Melia. Méliades a pris soin des pommiers, et Melia étaient considérées comme la patronne des cendres. Un plus hamadryadesqui eux-mêmes étaient comme des arbres. On croyait que hamadryade la moitié inférieure du corps, comme une sirène, était comme un arbre et la moitié supérieure était une femme. Couper l'arbre auquel elle était attachée hamadryade, les gens ont tué la nymphe elle-même.

Les dryades, en revanche, étaient à l'origine appelées les esprits des chênes centenaires. Les jeunes filles des arbres ressemblent à de belles femmes humaines, mais la couleur de leurs cheveux et de leur peau provient des arbres et cela change en fonction de la saison. Ainsi, en hiver, la peau de la dryade devient sombre et ses cheveux sont complètement blancs, comme de la neige. En automne, les cheveux prennent une teinte rouge ou jaune, comme le feuillage, et en été, la nymphe de la forêt prend une riche couleur verte. Avec ce déguisement, les dryades parviennent à se cacher des yeux les plus attentifs. Les dryades ne favorisent pas la société de leur espèce, mais elles ne se dérobent pas non plus.

Cependant, il est peu probable que plus d'une demi-douzaine de jeunes filles de la forêt se rassemblent dans un bosquet. Comme toutes les plantes et fleurs, les dryades ont suffisamment d'eau et de soleil pour vivre. Ils ne mangent aucun autre aliment. Les nymphes ne peuvent pas quitter leurs habitations dans les arbres pendant longtemps. Plus elle s'éloigne de chez elle, plus vite ses pouvoirs partent et elle a besoin de revenir. Si en son absence une personne méchante trouve sa demeure, il deviendra son maître. Comme les femmes humaines, les dryades s'efforcent de rester belles et utilisent des moyens très intéressants pour cela.

Ils peuvent décorer leur chevelure avec une vigne vivante, et parmi les brins individuels, de belles fleurs peuvent soudainement fleurir, obéissant à l'humeur d'une jeune fille de la forêt. Le parfum de la dryade est similaire à celui de l'arbre avec lequel elle est née et dont elle est l'esprit. La fabuleuse beauté des dryades ne pouvait pas laisser indifférent non seulement les mortels, mais aussi les dieux. La belle nymphe Dryopa est devenue la bien-aimée d'Hermès, et de leur union Pan, le dieu des bergers et des éleveurs, est né. Dryade Filyra a captivé le cœur du dieu Cronos, lui donnant le fils de Chiron, reconstituant ainsi les rangs de la tribu des centaures. Une autre légende raconte l'amour passionné d'Apollo pour Daphné. La charmante nymphe, qui était dans la suite d'Artémis, voulait rester chaste, comme la déesse-chasseresse. Mais, aveuglé par la passion, le dieu blond poursuivit la jeune fille jusqu'à ce que Daphné prie ses parents, la déesse de la terre Gaïa et le dieu des rivières Pénée. Pour tenter de la sauver, ils ont transformé leur fille en laurier. La nymphe s'est donc transformée en hamadryade.

De par leur nature, les dryades sont des créatures très timides et timides, mais essayez simplement d'offenser leurs arbres et vous apprendrez à connaître l'autre côté d'eux. Défendant leurs possessions, les nymphes de la forêt installent des pièges partout afin de chasser les invités indésirables. Les dryades peuvent utiliser leur incroyable charme contre les ennemis et les convaincre de quitter la forêt. Les arbres offensés ou la dryade elle-même ont été sévèrement punis. Dans l'une des légendes, un homme cruel abattit l'arbre hamadryade, qu'elle, en larmes, le supplia de ne pas toucher. En mourant, la nymphe a envoyé un châtiment sur lui et tous ses parents, et ce terrible péché ne pouvait être expié qu'en érigeant un autel pour elle, sur lequel un sacrifice serait offert. Un autre mythe raconte comment le fils du roi Triopus Erisichthon a donné l'ordre de couper un beau chêne dans le bosquet sacré de la déesse Déméter, ce qui a apporté des souffrances et la mort impensables au malheureux Hamadryad. La punition de Déméter était terrible et rien d'autre ne pouvait satisfaire Erisichthon. Ayant dépensé toute sa richesse en nourriture, il s'est finalement détruit.

Les dryades sont intransigeantes envers ceux qui sont prêts à nuire à leur forêt, mais elles respectent également les personnes qui prennent soin de la forêt et plantent de nouveaux semis. Les nymphes de la forêt sont prêtes à aider et à fréquenter quiconque est engagé dans une entreprise aussi importante et utile de toutes les manières possibles.

Qui est une nymphe

Le monde des nymphes chez les Grecs compte le plus grand nombre de représentants de cette espèce. Les naïades et les dryades dans leur société comptent environ trois mille individus différents.

Dans la mythologie grecque antique, ces créatures sont représentées comme de belles jeunes filles. Les gens croyaient en la réalité des patrons des forêts, des bosquets, des océans et des réservoirs, par conséquent, ils traitaient la nature avec soin et adoraient toutes les divinités.

De nombreuses histoires ont été racontées sur ces créatures parmi les gens. Selon les légendes, si vous voyez une vierge vivante, vous pouvez devenir aveugle, et si elle est nue, une personne mourra inévitablement. Les nymphes sont des créatures douces, elles ont été montrées comme des filles à moitié nues ou nues qui recherchent la solitude et ne se montrent pas aux yeux des gens. On a souvent dit qu'ils avaient une voix mélodieuse qui fascine les voyageurs.

Nymphe des montagnes

Selon la mythologie, les chaînes de montagnes étaient habitées par ceux que les gens appelaient les Oreads (ou Orestiads) et les Agrostins. Le plus célèbre de tous les minerais est Echo, qui a été privée de sa voix par la déesse suprême Héra, ne lui laissant que l'occasion de répéter les mots après les voyageurs. C'est ainsi que les Grecs expliquaient le phénomène de l'écho.

Nymphe des eaux

Les espèces de créatures aquatiques dans la mythologie des Grecs sont les plus grandes. Chaque espèce est responsable de sa propre masse d'eau. Néréides - au-dessus des mers, Océanides - océans, Limnads - marécages et lacs, Naïades - rivières.

Les nymphes d'eau étaient considérées comme vivaces, mais pas immortelles; elles mouraient lorsque les plans d'eau qu'elles protégeaient se tarissaient ou s'évaporaient. Les naïades accompagnaient souvent les dieux: Poséidon, Dionysos, Aphrodite, Perséphone et le dieu suprême du tonnerre Zeus.

Dans les peintures, elles étaient représentées comme de belles jeunes filles aux cheveux lâches, dans lesquelles des fleurs sont tissées, dansant à côté des plans d'eau.

Les patrons du lac étaient les créatures les plus capricieuses, et aussi beaucoup plus fragiles que les représentants d'autres espèces. Leurs plans d'eau se tarissaient souvent et mouraient. Les gens, pour apaiser les créatures aquatiques, laissaient du pain, des produits laitiers sur les rives, sacrifiaient des animaux.

Vierge de la forêt

Les nymphes de la forêt étaient divisées en trois types:

  • Nanen, Napaei - étaient en charge des vallées,
  • Alseids - regardait les bosquets,
  • Dryades, Hamadriades - protégeaient les forêts.

Chaque créature personnifiait la nature vivante. Les jeunes filles de la forêt les plus connues sont les Dryades et les Hamadriades.

Les pouvoirs et le rôle des jeunes filles de la forêt

Les créatures de la nature étaient très différentes des personnes dans leur nature subtile, par conséquent, malgré le grand nombre de créatures magiques, peu de gens ont vraiment rencontré une nymphe vivante. La première mention des patrons de la forêt est venue des mythes grecs antiques. Ces divinités mineures sont issues de l'union du dieu suprême Zeus et des arbres. La nymphe la plus célèbre de la forêt, Driopa, la bien-aimée d'Apollon, s'est ensuite transformée en peuplier.

Toutes les jeunes filles de la forêt sont divisées en trois types, chacun d'eux incarnant un certain phénomène ou objet naturel.

Dryade

Ces nymphes étaient appelées des créatures liées à des chênes centenaires. Les arbres auraient pu exister pendant des centaines d'années et personne n'a osé les abattre.

L'apparence des jeunes filles changeait selon la saison, comme les arbres ordinaires. En hiver, ils ont déguisé le corps comme l'écorce sombre des arbres. En été, leur couleur devenait plus brillante pour que les voyageurs curieux ne les remarquent pas et ne perturbent pas la paix.

La Dryade se nourrit d'énergie solaire et d'eau, comme toutes les plantes. Pour vivre pleinement, ils n'ont besoin de rien d'autre. Cependant, la nymphe peut perdre de sa vitalité si elle s'éloigne trop de son arbre. Par conséquent, les vierges essaient de ne pas quitter leur maison pour ne pas se mettre en danger.

Les dryades sont des créatures très douces et timides, mais elles le sont jusqu'à ce que quelqu'un veuille gâcher la nature. Alors ces créatures deviennent vindicatives et insidieuses. Ils installent des pièges, bannissent les intrus de la forêt, utilisent leur charme et leur belle voix pour charmer les gens et les faire sortir. Plus tard, la légende des Dryades s'est reflétée dans les mythes scandinaves.

Hamadriad

Il s'agit d'une variété de Dryades ordinaires, mais les nymphes ont une différence - l'attachement à leur propre arbre. Les Hamadriades sont à moitié bois et à moitié belle fille. Ces créatures sont beaucoup plus à risque que toute autre créature. Ils peuvent mourir si quelqu'un coupe un arbre ou l'endommage d'une manière ou d'une autre.

Il y a une légende selon laquelle Hamadriada a maudit son agresseur à son dernier souffle, lui envoyant ainsi qu'à sa famille une punition vieille de plusieurs siècles.

Les nymphes sont très prudentes avec ceux qui prennent soin de la forêt et aident à la protéger et à la garder propre. Ils sont prêts à devenir les patrons de ces personnes, protégeant ainsi leurs familles du mal.

Capacités des filles de la forêt

Les nymphes ont plusieurs capacités utiles qui les aident à survivre:

  1. Soumission de créatures naturelles. Cela permet aux Dryades et aux Hamadryades de trouver un langage commun avec n'importe quel animal. Les légendes qui présentent cette capacité finissent mal pour les humains. Pour protéger leur propre maison, les vierges envoient des animaux en colère à leurs agresseurs.
  2. Enchantement. Les créatures de la forêt sont capables de charmer et d'assombrir l'esprit des gens, de leur montrer des illusions ou de les faire tourner en rond. De cette manière, ils peuvent à la fois aider les gens et les détruire.

Nymphe dans l'art

Les jeunes filles de la forêt deviennent très souvent des personnages des arts visuels. Des milliers de toiles d'artistes sont dédiées à ces créations, qui de siècle en siècle ont tenté de préserver l'image de créatures chastes et belles.

La culture antique regorge de peintures, où elles jouent le rôle principal.

Un autre regard sur les dryades

Il y a des défenseurs dans le monde naturel qui protègent tous les êtres vivants. Ces vierges sont aussi belles que la nature elle-même et tout aussi débridées dans leur caractère. Ils peuvent changer leur colère en miséricorde et vice versa en un instant. Ils protègent les forêts et les animaux, chaque arbre et le plus petit lapin. Ces vierges sont appelées dryades.

Apparence externe

L'apparition des dryades dans l'esprit des gens a radicalement changé au cours des dix dernières années. Les jolies jeunes filles en robes tissées à partir de feuilles ont été remplacées par des filles qui ressemblent plus à des centaures, mais pas aussi en surpoids que des guerriers sauvages. L'apparence classique des dryades implique encore l'apparition d'une jeune fille, élancée et souple, sa peau peut être verdâtre ou simplement verte, et ses cheveux peuvent avoir une couleur allant du marais à l'émeraude. Les dryades prennent cette forme pour communiquer avec les gens, et leur véritable apparence n'a aucune forme - ce sont des esprits de la nature, ce contact avec les gens préfère les contacts avec les animaux. Mais l'apparition renouvelée de la dryade dans l'esprit des gens est causée par l'apparition de l'image de ces créatures dans la culture populaire.

Capacités des esprits de la forêt

Les dryades ont une capacité qui détermine leur comportement. Les dryades sont capables de trouver un langage commun avec n'importe quelle créature naturelle. En fait, les dryades ont le droit de donner des ordres à n'importe quel animal. Les légendes mentionnent que les dryades en colère mettent des wyvernes et des loups sur les gens. La deuxième capacité distinctive des dryades est la capacité d'influence illusoire. Ils peuvent obscurcir l'esprit humain et faire errer le voyageur dans le fourré. Mais leurs motivations ne sont pas toujours les mêmes - parfois les dryades ne font pas que tourner les voyageurs en rond - parfois cela est fait pour détruire le voyageur, et parfois vice versa, pour le sauver de la mort.

Dryades - belles nymphes de la forêt, esprits des arbres. La première mention de charmantes jeunes filles des arbres est venue des mythes grecs, où les dryades agissent comme de petites divinités ou des nymphes issues d'une union. Zeus le tonnerre et les arbres.

Colibri à queue de ciseaux - Wikipédia

  • Aperçu
  • Distribution
  • Habitat
  • Description
  • La biologie

Le colibri à queue en ciseaux (Hylonympha macrocerca) est une espèce d'oiseau de la famille des Trochilidae, le seul membre du genre Hylonympha.

Colibri à queue de ciseaux - Anglais simple ...

Le colibri à queue en ciseaux (Hylonympha macrocerca) est une espèce de colibri. On ne le trouve qu'au Venezuela. Son habitat est constitué de forêts de montagne humides subtropicales ou tropicales. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.

Colibri à queue de ciseaux - eBird

Explorer Colibri à queue de ciseaux... Logo Merlin. Emmenez Merlin avec vous sur le terrain! Application gratuite et mondiale d'identification d'oiseaux et de guide de terrain alimentée par vos observations et vos médias. Télécharger sur l'App Store. Obtenez le sur Google Play. Colibri à queue de ciseaux

Colibri à queue de ciseaux - Hylonympha ...

Lignes: 15 Le colibri à queue de ciseaux est un colibri spectaculaire et extrêmement rare

LANGUENOM COMMUN
néerlandaisBosnimfkolibrie
États Unis AnglaisColibri à queue de ciseaux
françaisColibri a queue en ciseaux
AllemandScherenschwanznymphe
Voir toutes les lignes (15) sur birdsoftheworld.org

Colibri à queue de ciseaux (Hylonympha ...

Hylonympha macrocerca est endémique de la péninsule de Paria à Sucre, au nord-est du Venezuela, avec des enregistrements de cerros Humo, Patao, El Olvido et Azul. Les seuls enregistrements postérieurs à 1980 proviennent de cerros humo et El Olvido, mais l'étendue de l'habitat restant sur les cerros Patao et ...

Hylonympha macrocerca (Scissor-tailed ...

Le Colibri à queue de ciseaux (Hylonympha macrocerca) est une espèce d'oiseau dans la famille des Trochilidae, le seul membre du genre Hylonympha. On ne le trouve qu'au Venezuela.

Colibri à queue en ciseaux, 978-6-1334-7869-5.

Achète un livre Colibri à queue de ciseaux à des prix avantageux en gros et au détail, vous pouvez chez nous. Livraison dans toute la Russie. ISBN 978-6-1334-7869-5.

Ciseaux publicitaires Xiaomi Huo Hou Titanium Papeterie Ciseauxs 2 pièces au prix de 590 roubles lun-dim 10: 00-21: 00

Livraison rapide Courrier Consultation compétente Paiement à réception

Pin
Send
Share
Send
Send